Technicien de maintenance de scierie

Technicien de maintenance de scierie

L’industrie de première transformation du bois s’équipe d’outils de sciage de plus en plus sophistiqués dans des secteurs tels que l’optimisation, la régulation et le contrôle, l’automatisme, la variation de fréquence, l’hydraulique (servovalves…), l’informatique industrielle…

VOIR LES FORMATIONS VOIR LES DÉBOUCHÉS

NOMBRE D'ÉTABLISSEMENTS 22 voir les details

FORMATIONS 1

Quelles sont les missions ?

Le technicien de maintenance de scierie est un généraliste de la maintenance industrielle capable :

 

  • de diagnostiquer des dysfonctionnements,
  • de dépanner,
  • de maintenir à l’état standard,
  • mais aussi de développer des améliorations pour ces équipements et outils de haut niveau

 

Conditions d’exercice

Une culture métier de type Bac ou BTS électrotechnique est un préalable pour venir rejoindre aujourd’hui les équipes de maintenance au sein des scieries. Cette formation initiale est dispensée dans la plupart des lycées professionnels techniques.

Compétences et qualités

Le métier de technicien de maintenance demande :

 

  • une formation technique de base indispensable,
  • un désir de travailler dans un univers industriel,
  • une farouche envie d’être sur le terrain, de diagnostiquer et de dépanner.

 

Outre la demande de compétences extrêmement pragmatiques, le métier impose de plus en plus des exigences de rigueur, d’analyse et de préparation des interventions. Comme les autres secteurs de l’industrie, le monde du sciage doit asseoir ses performances sur des outils extrêmement fiables.

Les perspectives d'évolution

Les investissements industriels sont actuellement importants dans ce secteur et le renouvellement des compétences dans le domaine de la maintenance doit être réalisé. Des places sont à prendre et des carrières à construire.

Je suis en relation avec les fournisseurs pour l’approvisionnement en pièces détachées des machines et outils.

Didier - Technicien de maintenance

En quoi consiste votre métier ?

 

Je suis chargé de l’entretien du matériel de la scierie. J’assure le réglage des installations et répare ou change les pièces défectueuses : roulements, chaînes, lames, chemins de rouleaux... ce qui demande de bonnes connaissances en mécanique. Je suis également en relation avec les fournisseurs pour l’approvisionnement en pièces détachées des machines et outils. Pour certaines pannes électriques ou électroniques, il peut m’arriver de faire appel à un prestataire extérieur.

Métiers de la forêt

La filière forêt offre une diversité de métiers porteurs d’avenir et qui contribuent au développement durable.

Source : ANEFA Association Nationale pour l'Emploi et la Formation en Agriculture loganefa.gif 9 rue de la Rochefoucauld - 75009 Paris 01 46 07 37 25 www.anefa.org

Les formations pour devenir Technicien de maintenance de scierie

Les formations existent en formation scolaire ou en apprentissage suivant les etablissements.

Voir toutes les formations possibles
    {{#element}}
  • {{type_label}}
    {{sub_titre}}

    {{eta_titre}}

  • {{/element}}
    {{#element}}

    {{titre}}

    {{adresse}}
    {{code_postal}} {{ville}}
    {{#horaires}}
    {{{horaires}}}
    {{/horaires}} {{#site_url}} {{/site_url}}

    {{zone_label}}

    {{#caracteristics}}

    Établissement {{ name }}

    {{/caracteristics}}
      {{#type_list}}
    • {{name}}
    • {{/type_list}}
    {{#languages_list}}

    Langues

    {{languages_list}}

    {{/languages_list}}

    {{section_européenne}}

    {{#activites_list}}

    Activités

    {{activities_list}}

    {{/activites_list}}



    {{/element}}

    Ces métiers peuvent aussi t’intéresser

    Hugues SERVANT - Ingénieur forestier en Bourgogne

    L’objectif est d’intégrer les contraintes environnementales dans une gestion sylvicole rentable.

    Lire l’interview Hugues SERVANT - Ingénieur forestier en Bourgogne

    Florent NAPIAS, conducteur d'engins forestiers, Lit-et-Mixe (40).

    L’entretien, l’exploitation des forêts, la préparation des parcelles (…) constituent le cœur de mon métier.

    Lire l’interview Florent NAPIAS, conducteur d'engins forestiers, Lit-et-Mixe (40).

    Pierre-Louis POIZOT, Bûcheron en Côte-d'Or (21)

    J’exerce le métier de bûcheron dans le cadre de mon entreprise de travaux forestiers.

    Lire l’interview Pierre-Louis POIZOT, Bûcheron en Côte-d'Or (21)

    Dominique - Conducteur de scie

    Mon métier consiste à transformer l’arbre en produits finis.

    Lire l’interview Dominique - Conducteur de scie

    Éric - Conducteur de portique

    Autonome, dans ma cabine, mon travail contribue à l’activité de l’ensemble des équipes de production.

    Lire l’interview Éric - Conducteur de portique

    Etablissement

    3 ans au lycée agricole :

    L'enseignement s'appuie sur métier et intègre des périodes de formation en entreprise. Ce diplôme peut aussi se préparer en apprentissage.

    SECONDE PROFESSIONELLE
    SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE
    CAPA

    PREMIÈRE
    PROFESSIONNELLE
    AGROÉQUIPEMENT

    TERMINAL
    PROFESSIONNELLE
    AGROÉQUIPEMENT

    BAC PRO
    AGROÉQUIPEMENT

    Etablissement

    3 ans au lycée agricole :

    L'enseignement s'appuie sur métier et intègre des périodes de formation en entreprise. Ce diplôme peut aussi se préparer en apprentissage.

    SECONDE PROFESSIONELLE
    SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE
    CAPA

    PREMIÈRE
    PROFESSIONNELLE
    AGROÉQUIPEMENT

    TERMINAL
    PROFESSIONNELLE
    AGROÉQUIPEMENT

    BAC PRO
    AGROÉQUIPEMENT